Aite Group Archives - CoinDesk

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants… Bonne découverte.
La guerre contre Bitcoin
Bitcoin est peut-être le meilleur outil de liberté économique de cette génération, et peut-être depuis plusieurs générations. Malheureusement, Bitcoin a été furieusement étouffé par une guerre civile brutale depuis environ cinq ans maintenant; menée par des ingénieurs sociaux professionnels de certaines des entreprises les plus puissantes de l'espace des médias sociaux. Leur talent dans l'art et la science de la manipulation a permis aux "Bitcoiners" de se battre largement entre eux plutôt que de chercher à créer des modèles commerciaux innovants basés sur les données qui pourraient révolutionner l'économie mondiale via Bitcoin.
À la suite de la guerre civile de Bitcoin, trois versions concurrentes de Bitcoin ont vu le jour (BTC, BCH et Bitcoin SV ), mais il en est de même pour environ 3000 autres projets et jetons de « crypto-monnaie » se faisant passer pour des entreprises légitimes - jusqu'à un "exit scam" presque garantie, le fait de disparaitre du jour au lendemain avec tout l'argent des utilisateurs. Le principal bienfaiteur de la guerre civile Bitcoin a été Ethereum: une machine à états mondiale qui permet un déploiement facile de tokens et de contrats intelligents, mais le protocole Ethereum ne peut pas évoluer, et parmis les milliers de projets lancés, seule une poignée pourrait même être présentée comme avoir les ingrédients nécessaires pour devenir des entreprises légitimes. La plupart des autres sont des stratagèmes de Ponzi ou des émissions d'actions illégales - enrichissant les développeurs et escroquant les investisseurs amateurs.
C'est dans ce contexte que les défenseurs de BTC et de BCH, les porte-parole d'Ethereum et les altcoiners de tous bords s'alignent pour attaquer sans cesse le protocole Bitcoin préservé uniquement par le réseau BSV. Une industrie composée presque entièrement de criminels, de fraudes et d'arnaqueurs s'est unie contre BSV citant (et c'est là l'ironie) une prétendue fraude et arnaque présumée qui est l'existence même de BSV.
Nous devons nous demander pourquoi ?
Quel est le différenciateur clé de BSV?
Pourquoi tous les arnaqueurs se sont-ils unis contre lui?
Je suis fermement convaincu que pour la plupart, la motivation est la peur de la capacité de BSV à absorber l'économie mondiale et tous les autres projets «crypto» qui vont avec. Pour les autres, ou ceux qui ne comprennent pas le pouvoir du Bitcoin, ils sont entraînés dans une guerre culturelle qu'ils ne comprennent pas. Il est essentiel de comprendre les pouvoirs en jeu et leurs implications pour Bitcoin et l'économie mondiale.
Une histoire brève
Bitcoin a été lancé avec un "livre blanc" sur la liste de diffusion de cryptographie en 2008. Le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » a déclaré une solution au problème de la double dépense. Or le problème de la double dépense de tous les précédents systèmes de paiement électronique était le seul facteur limitant l'adoption d'une monnaie électronique fonctionnelle. Il était impossible de prouver exactement qui possédait quelles unités d'argent sur leurs registres distribués, de sorte que les systèmes ne pouvaient pas faire confiance, et ces projets mourraient assez vite. Bitcoin a résolu ce problème avec un concept appelé « preuve de travail». Il poste la question: qui a brûlé le plus de puissance de calcul pour résoudre des énigmes arbitraires afin de rendre compte de l'état du registre d'une manière qui coûte de l'argent, de sorte qu'il y ait une incitation économique à tenir un compte honnête des avoirs de chacun. Ce processus est souvent appelé « exploitation minière » car les nœuds honnêtes qui maintiennent l'état du registre sont récompensés pour leur travail avec des Bitcoins toutes les dix minutes - un peu à la même manière d'un mineur d'or qui est récompensé par de l'or en échange de son travail.
Étant donné que Bitcoin n'avait aucune valeur lors de son lancement, il était extrêmement facile à miner et également gratuit d'envoyer des tonnes de transactions. En théorie, il s'agissait d'un vecteur d'attaque par déni de service (DoS). Une attaque DoS ou DDoS se produit lorsque les nœuds sont inondés de plus de données qu'ils ne peuvent en gérer et qu'ils plantent. Sur un jeune réseau Bitcoin, un crash comme celui-ci aurait été considéré comme un échec du réseau, donc un plafond de 1 Mo de données pour chaque dix minutes de temps de transaction a été codé en dur dans le logiciel - semant la première graine de la guerre civile Bitcoin . De 2009 à 2017, cette limite de 1 Mo sur le total des transactions était l'aspect technique le plus controversé du bitcoin.
Pourquoi est-ce important?
Une seule et simple transaction Bitcoin est relativement petite du point de vue des données, donc 1 Mo toutes les dix minutes donne environ trois à sept transactions par seconde avant que le réseau ne devienne trop encombré. Satoshi Nakamoto a plaidé pour un nombre de transactions au niveau de Visa, ainsi que son successeur direct en tant que développeur principal du projet, Gavin Andresen! Certains des premiers Bitcoiners influents comme Mike Hearn et Jeff Garzik ont ​​également plaidé pour plus de données par bloc pour permettre à Bitcoin de se développer pour rester un simple système de paiement électronique. Ils étaient pour des «gros blocs» contrairement au camp des «petits blocs» qui préconisaient une permanence de la limitation de 1 Mo de Bitcoin.
Le camp des "petits blocs" estiment que Bitcoin n'est pas un réseau de paiement, mais plutôt qu'il s'apparente davantage à une banque décentralisée conçue pour stocker des Bitcoins qui ne bougent jamais: une sorte de coffre-fort d'or numérique. Ils voulaient que la limite de taille des blocs de 1 Mo reste permanente sous les auspices de chaque personne exécutant un «nœud bitcoin complet» sans avoir à payer trop d'espace sur le disque dur. Cela signifierait qu'en période de congestion, les frais de transaction deviendraient absurdement élevés, mais cela n'aurait pas d'importance car le bitcoin ne devrait pas être négocié sauf en grosses quantitées de toute façon. L'autre problème est que s'il est bon marché de rejoindre la gouvernance de Bitcoin, alors le réseau est facile à attaquer par sybil, et je dirais que BTC est régi par des sybilles à ce jour.
Le camp des "gros-blocs" estime que tout le monde sur terre devrait être en mesure d'échanger et de faire ses affaires sur Bitcoin.
Les "petits-blocs" pensent que tout le monde devrait être en mesure de gérer soi-même le registre mondial chez soi, mais que seules certaines personnes très riches devraient pouvoir effectuer des transactions.
Après des années de querelles, en 2017, Bitcoin s'est scindé en deux chaînes distinctes, et en 2018, il s'est à nouveau divisé.
Alors quelle est la différence entre ces versions ?
BTC est actuellement la version qui a le prix le plus élevé, avec la plus petite taille de bloc et la plus grande puissance de calcul. Malheureusement, il est régi par des développeurs de logiciels et des sybilles qui contrôlent le consensus grâce à une utilisation intelligente de logiciels malveillants appelés «soft-fork» qui leur permet de saper les règles du Bitcoin. Ils utilisent ce pouvoir pour changer les règles des transactions en mentant aux nœuds et en leur disant de les valider quand même. Toute la culture BTC consiste à acheter du BTC afin de le conserver jusqu'à un moment dans le futur où il sera vendu. Les paiements avec BTC ou les transactions de toute nature sont méprisés.
BCH est un réseau basé sur Bitcoin qui pense que les blocs devraient être à peine légèrement plus grands, mais ils ont également des développeurs en charge des règles, tout comme BTC, et ils pensent que Bitcoin devrait être catégorisé pour être utilisé uniquement pour le commerce de détail, mais rien de plus. Le réseau change de règles tous les six mois. Les transactions non commerciales sont en général méprisées.
BSV est la version restaurée du protocole Bitcoin original avec tous les paramètres ouverts afin que les nœuds honnêtes puissent s'engager dans un consensus conformément au livre blanc de Bitcoin - par preuve de travail ! Le protocole est gravé dans la pierre afin que les développeurs de logiciels ne puissent pas bricoler les règles. Cela permet aux entreprises de planifier des décennies d'utilisation du réseau et d'investir en toute confiance. En tant que seul réseau bitcoin totalement sans autorisation, le commerce de toute nature est encouragé sur BSV. Tout, allant des réseaux sociaux aux expériences de science des données météorologiques ou aux tests de disponibilité du réseau, est encouragé. Paiements de détail, tokenisation, ou tout autre type de contrat intelligent est simple à déployer sans limitations. Bitcoin SV n'a aucun limite sauf l'esprit humain et l'esprit d'entreprise.
Et c'est la racine de la haine envers BSV.
Les "petits-blocs" ont investi toute leur réputation et leurs moyens de subsistance sur la notion que le bitcoin est incapable de s'adapter. Pendant des années, des experts présumés ont convaincu de nombreuses personnes que les limites de taille de bloc de 2 Mo, 8 Mo ou 22 Mo casseraient littéralement Bitcoin. Ils ont furieusement mis en jeux leur réputation sur ces fausses notions. Et ensuite, BSV a eu de nombreux blocs de plus de 100 Mo. En fait, il y en a même eu quelques-uns de plus de 300 Mo! prouvant que les petits-blocs se trompent sur les limites du réseau. Mais cette prise de conscience est une menace pour l'hégémonie du récit de Bitcoin. Depuis 2015, lorsque le Dr Craig Wright est apparu sur les lieux pour expliquer que le bitcoin avait en réalité ZERO limitations, il a créé un tollé massif parmi l'intelligentsia des petits-blocs. Les leaders d'opinion de l'époque étaient payés pour prendre la parole lors de conférences où ils expliquaient à tort que Bitcoin n'était rien d'autre qu'une réserve de valeur rare sans autre utilité. Le Dr Wright parlait de l'échelle illimitée du réseau, de son exhaustivité de Turing et d'autres notions inconcevables (à l'époque) sur Bitcoin. Sa passion et ses connaissances se sont heurtées à des calomnies et des railleries. Ils se sont concentrés sur l'attaque de son personnage au lieu de discuter de Bitcoin!
C'est devenu l'une des principales méthodes d'attaque des petits-blocs. Lorsque de gros-blocs parlent des capacités de Bitcoin, ils sont ridiculisés en tant qu'escrocs et le sujet est toujours dirigé très loin de la discussion technique, car les petits-blocs savent bien qu'ils sortiraient perdants. Ils fouillent les dossiers personnels et cherchent des moyens de faire taire les gens du camp des grands-blocs de Bitcoin de la même manière que les guerriers de la justice sociale s'engagent dans la culture d'annulation contre leurs ennemis politiques.
Qui est le Dr Craig Wright et que fait-il?
Si vous ne le savez pas, Craig Wright est le scientifique en chef d'une société de recherche sur Bitcoin au Royaume-Uni appelée nChain : une société de 150 à 200 informaticiens. Craig dirige l'équipe qui étudie les possibilités de Bitcoin et de ses applications dans le monde. Il est l'un des experts en criminalité numérique les plus reconnus au monde avec les certifications SANS et GIAC ainsi que les titres GSE CISSP, CISA, CISM, CCE, GCFA, GLEG, GREM et GSPA. En outre, il est un polymathe multidisciplinaire de troisième cycle: un doctorat en informatique, économie et théologie et titulaire d'une maîtrise en statistique et en droit commercial international.
En 2015, il a également été exposé par une publication conjointe de WIRED et Gizmodo en tant que Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin. Quelques jours après cette révélation, les gens qui le soutenaient ont vu leurs clés d'accès au code révoquées, et de nombreux autres ont été instantanément bannis. Craig a été mis sous enquête par le bureau des impôts australien pour ce qu'il considérait être une erreur de comptabilisation probable de ses bitcoins. Les retombées ont été agressives et rapides, avec une gigantesque armée de petits-blocs, organisée sur Reddit et autres forums, et nouvellement financée par l'argent de la startup pro-petits-blocs appelée «Blockstream». Leur message était clair: Bitcoin doit garder de petits blocs. Le Bitcoin ne peut pas évoluer, et toute personne proche de Craig Wright sera harcelée pour se conformer à une armée de comptes Twitter anonymes et sans visage.
Au cours des années suivantes, Ira Kleiman, frère du défunt Dave Kleiman, a poursuivi Craig Wright pour sa part du prétendu «Partenariat Satoshi Nakamoto», affirmant que Dave était plus impliqué qu'il ne l'était réellement, et l'affaire est en cours actuellement, jusqu'à courant 2021. Ira Kleiman pense que Craig est Satoshi et a investi une fortune incalculable et a obtenu l'argent d'investisseurs extérieurs pour poursuivre sa poursuite. Il est clair que les bailleurs de fonds d'Ira pensent que Craig est également Satoshi.
Les critiques qualifient souvent la révélation publique et le procès public de Wright de ternir énormément sa réputation, mais il convient de noter que les deux sont arrivés à Wright et qu'il ne souhaitait clairement pas être pris dans l'une ou l'autre situation.
Au lieu de cela, Craig est un défenseur passionné de la vision d'un Bitcoin avec de gros blocs, appelant à la professionnalisation, à la légalisation et à l'utilisation mondiales de Bitcoin pour une utilisation à tous les niveaux du commerce. La réponse à la passion de Craig et à ses affirmations a été d'attaquer sa réputation et d'endosser Internet avec le surnom de «Faketoshi». Lorsque de simples brimades ont échoué contre le Dr Wright, des attaques ont été intensifiées pour remettre en question ses divers diplômes, des pétitions aux universités pour enquêter sur lui pour plagiat dans divers travaux, y compris des thèses de doctorat, etc. Wright a même revendiqué des menaces contre la vie des membres de sa famille et il y a plus qu'une petite preuve que, selon Ian Grigg, une des légendes de la cryptographie: «des gens sont morts pour Bitcoin, vraiment, des gens sont morts».
Les attaques en cours
Cela ne peut être assez souligné: la communauté des petits-blocs est construite autour de tactiques d'ingénierie sociale professionnelle. Gregory Maxwell, co-fondateur de la société Blockstream, a été formé à la pratique de l'ingénierie sociale et l'a utilisé de manière si subversive comme un outil de propagande pendant son mandat en tant que modérateur rémunéré de Wikipedia, qu'il a finalement été démis de ses fonctions avec les journaux d'administration citant une litanie d'infractions, notamment:
«Gmaxwell s'est engagé dans la création de faux comptes en masse…» - Alhutch 00:05, 23 janvier 2006 (UTC)
«Menaces, insultes grossières, usurpations d'identité d'un administrateur», -Husnock 03:18, 25 janvier 2006 (UTC)
«Son comportement est scandaleux. Franchement, il est hors de contrôle à ce stade. Son comportement d'intimidation doit cesser.» - FearÉIREANN 19:36, 22 janvier 2006 (UTC)
«Sa liste de contributions est hors de propos. C'est du vandalisme. C'est un comportement auquel je m'attendrais d'un éditeur en furie, ce que, franchement, Gmaxwell est.» - Splashtalk 20h00, 22 janvier 2006 (UTC)
«Prétend être un administrateur, menaçant de bloquer les personnes qui ne sont pas d'accord avec lui, fait régulièrement des attaques personnelles» - SlimVirgin (talk) 12h22, 22 janvier 2006 (UTC)
Il passe beaucoup de temps sur Reddit et d'autres forums à semer la peur sur les dangers des gros blocs, et il a été surpris en train de faire semblant d'être plusieurs comptes à la fois en train d'avoir de très longues discussions techniques sur Reddit destinées à submerger les nouveaux arrivants avec ce qui ressemble à un débat intellectuel.
Qui d'autre est attaqué?
L'autre cible commune de la machine de guerre anti-BSV est Calvin Ayre: le milliardaire à la tête de l'empire du groupe Ayre. Calvin est un entrepreneur canadien et antiguais qui a lancé un incubateur Internet à Vancouver au tout début du boom Internet. Fils d'un éleveur de porcs, Ayre est surtout connu en dehors de l'économie Bitcoin pour la création et la professionnalisation de l'industrie du jeu d'argent sur Internet. Plus particulièrement, sous la marque Bodog, Ayre a aidé à moderniser les lois financières américaines compliquées et obsolètes en poussant les limites dans les marchés gris qui existent où les dollars américains sont utilisés à travers les frontières pour s'engager dans un commerce juridiquement compliqué comme le jeu d'argent. Son travail dans ce domaine lui a valu une petite fortune et un passage sur une liste des «plus recherchés» pour blanchiment d'argent. C'est un point sur lequel les petits-blocs aiment se concentrer, mais ils le sortent complètement de son contexte. Calvin a finalement plaidé coupable à une accusation de délit, mais a été le fer de lance de la modernisation des lois et règlements américains qui existent aujourd'hui sur les marchés complètement ouverts et fonctionnels. Il est respecté pour son travail dans l'industrie du jeu, les médias et la philanthropie. Calvin est certainement le bienvenu aux États-Unis malgré la critique souvent citée et dépassée selon laquelle il est une sorte de hors-la-loi.
Calvin Ayre
Dans l'économie Bitcoin, Ayre est une figure de proue dans la gestion de nœuds Bitcoin honnêtes pendant plusieurs années sous les marques CoinGeek et TAAL, et il est un investisseur dans nChain ainsi que plusieurs startups dans l'espace BSV. Bien qu'il soit probablement le plus gros investisseur, il n'est pas le monolithe que les petits-blocs laisseraient croire aux critiques. Il est important de comprendre que des segments entiers de l'écosystème BSV existent complètement en dehors de son influence.
Twetch, par exemple, est une entreprise indépendante appartenant à l'écosystème BSV, célèbre pour ses attaques contre les médias sociaux centralisés. Ils sont même connus pour se moquer des entreprises qui acceptent l'argent d'Ayre, en plaisantant que Calvin possède tout sauf Twetch. Bien sûr, ce n'est pas vrai. Un autre excellent exemple est l'investisseur / entrepreneur indépendant Jack Liu : ancien dirigeant de Circle et OKEX. Liu possède la marque de hackathons CambrianSV ainsi que des propriétés précieuses dans l'espace BSV telles que RelayX, Streamanity, Output Capital, FloatSV et Dimely.
Les autres acteurs clés sont MatterPool Mining et leur écosystème Mattercloud: une joint-venture entre des acteurs indépendants de l'écosystème BSV, avec des connexions directes aux protocoles BoostPOW et 21e8 et des relations avec des développeurs BSV indépendants.
Bien sûr, il existe également des marques précieuses financées par Ayre. Il s'agit notamment de la propriété partielle via l'investissement dans HandCash, Centi, TonicPow et Unwriter's Planaria Corp.
Une autre mesure importante à prendre en compte est la distribution de la puissance de hachage. Alors qu'à un moment de l'histoire, les entreprises appartenant à Ayre représentent une quantité importante de hachage sur bitcoin, BSV est aujourd'hui en grande partie exploité par des mineurs concurrents de Binance, F2Pool, OKEX et ViaBTC - dont aucun n'est «ami» de BSV ou d'Ayre, mais beaucoup sont ennemis. Ces mineurs soulignent cependant la nature ouverte et sans permission de BSV pour permettre à quiconque de participer.
Ayre est un acteur important, mais en aucun cas un contrôleur de la direction de la blockchain ou des entreprises indépendantes dans l'économie BSV.
Mais pourquoi Craig poursuit-il tout le monde en justice ?
Tout d'abord, et c'est crucial, le procès le plus important de Craig est l'affaire Kleiman. Les autres cas existent uniquement à cause de la diffamation publique du Dr Wright. Le hashtag #CraigWrightIsAFraud circule largement, poussé en grande partie par un mélange de personnages anonymes sur Twitter. Plus particulièrement Magnus Granath AKA «Hodlonaut» a été averti qu'une accusation publique de fraude courait à son encontre. La carrière du Dr Wright est en informatique et en criminalistique numérique, donc le déclarer publiquement une fraude cause un préjudice financier au Dr Wright dans son domaine d'expertise commerciale. Puisque «Hodlnaut» a refusé de cesser, on lui a envoyer une requête pour être vu au tribunal. Cela a causé le célèbre podcasteur de petits-blocs Peter McCormack à mendier d'être poursuivi aussi - en augmentant la rhétorique diffamatoire contre le Dr Wright. À la demande de McCormack, il a lui aussi été attaqué en justice pour être vu au tribunal.
Cette ère de service a engendré la campagne #DelistBSV menée en grande partie par «CZ», le PDG charismatique de Binance Exchange. Divers autres échanges comme Shapeshift et Kraken ont publié des sondages publics demandant s'ils devaient emboîter le pas, et des petits-blocs bien organisés ont voté en masse pour retirer BSV de leurs échanges - citant la toxicité du Dr Wright pour avoir intenté des poursuites en diffamation contre Hodlonaut et McCormack. Finalement, BSV a été retiré de Binance, ShapeShift et Kraken. Il a également été noté publiquement par Coinbase et Gemini qu'ils ne soutiendraient pas du tout cette version de bitcoin à la suite du drame public.
Au fur et à mesure que les choses progressaient, le fondateur de Bitcoin.com, Roger Ver, a également réalisé une vidéo publique déclarant Wright comme arnaqueur. C'était après avoir travaillé sournoisement avec les développeurs Bitcoin ABC pour coder des points de contrôle dans le logiciel ABC de Bitcoin Cash, divisant de manière permanente le réseau Bitcoin pour la deuxième et dernière fois - un acte pour lequel Roger est également poursuivi par d'autres parties privées en Floride. Roger Ver a été averti que des problèmes juridiques similaires se présenteraient à sa porte pour avoir diffamé le Dr Wright, mais les critiques publiques ont persisté jusqu'à ce que Roger soit également entendu devant le tribunal et fournisse la preuve de la fraude de Wright, sous peine de sanctions pour diffamation publique. Son cas est en instance à Antigua-et-Barbuda, où il est récemment devenu citoyen.
Et ensuite il se passe quoi ?
Nous avons établi l'histoire du Bitcoin, de la guerre civile, des attaques publiques contre Wright, Ayre et BSV. Au moment d'écrire ces lignes, nous pouvons revenir sur les attaques contre Thomas Lee, Tim Draper et Jimmy Wales pour avoir eu une proximité avec BSV. Malgré la pression sociale, le rapport Fundstrat de Lee a rendu un examen élogieux du protocole fixe et de l'évolutivité infinie de BSV. Lee et son équipe étaient heureux de prendre la parole lors des événements précédents de CoinGeek, même après le tollé public.
Pour la conférence CoinGeek 2020 à New York, McCormack, Hodlonaut, « Arthur Van Pelt » et d'autres acteurs tels que le Dan Held de Kraken et une cacophonie de trolls anonymes sur Twitter ont mis à profit leur expérience de la culture d'annulation à la bolchevique pour faire pression sur les orateurs Gary Vaynerchuk , et d'autres orateurs prévus afin de les forcer à annuler leur participation à la conférence. Cette attaque sociale contre BSV, Dr. Wright, Ayre et les autres entreprises qui utilisent le réseau BSV pourrait être un cas gigantesque de fraude à la consommation. Ils trompent activement les gens en leur faisant croire que le protocole fixe et l'évolutivité infinie de Bitcoin SV sont en quelque sorte dangereux, alors qu'en fait, le protocole et le réseau sont imperméables à toutes les attaques, à l'exception de leur ingénierie sociale.
Bitcoin SV s'est développé professionnellement avec un portefeuille de brevets de classe mondiale. Il est utilisé par des entreprises indépendantes pour réaliser des profits et il est exploité sur le marché libre par un groupe décentralisé de nœuds honnêtes qui se font concurrence. Le réseau est fixe, sécurisé et en croissance grâce aux investissements de petites entreprises et de gestionnaires de capitaux mondiaux. Les mensonges au contraire sont basés sur une campagne massive de dénigrement perpétrée par les communautés d'autres cryptomonnaie qui craignent l'adoption mondiale de BSV comme outil de commerce et ce que cela signifiera pour eux. L'histoire ne sera pas gentille avec ces manipulateurs et leurs réseaux qui sont financés par les fraudes probables des échanges de crypto-monnaies off-shore, le (très probablement) frauduleux Tether Stablecoin, et l'économie de "pump-and-dump" qui sous-tend 95% du volume de négociation de l'ensemble de l'économie cryptomonnaie actuelle.
C'est une guerre civile. Il y aura toujours des victimes, mais alors que BTC et BCH se concentrent sur les ragots et les affaires illicites, BSV veut que le monde entier soit plus libre, plus souverain et plus capable de coopérer sur le registre mondial de la vérité afin que les entrepreneurs du monde puissent s'engager dans les grandes entreprises ou de simples nano-services sont rendus possibles uniquement par Bitcoin. Bitcoin est un test d'intelligence. Au fil du temps, les personnes intelligentes pourront voir à travers le brouillard de distorsion de la réalité créé pour confondre les innocents et reconnaître cela pour ce que c'est, une attaque coordonnée pour tenter de supprimer une technologie supérieure qui les rendrait obsolètes.

Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez essayer dès aujourd'hui gratuitement ?
Si vous vous sentez prêt à faire le premier pas dans le futur vous êtes libres de tester les meilleurs applications du Metanet sur https://metastore.app/apps?sort=money
Le site le plus populaire du Metanet à ce jour est bit.ly/twetchapp, une version de twitter incensurable sur la blockchain, allez jeter un oeil !

_______________________
sources: traduit et inspiré de https://coingeek.com/the-war-on-bitcoin/
image : https://imgur.com/1Yb0Yle
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

As cross-border market heats up, Ripple builds a bigger rail

Source: https://www.paymentssource.com/news/as-cross-border-market-heats-up-ripple-builds-a-bigger-rail
Ripple's distributed ledger platform has fed an appetite for cheaper and more efficient cross-border payments, but it may not measure up to the needs of a larger market.
Ripple wants to scale its payment system to something resembling a large card network such as Visa or American Express to accommodate a greater number of participants with more frequent and varied transactions.
Ripple's traditional system isn't designed to handle the thousands of smaller sales processed on behalf of e-commerce sellers working on behalf of small businesses. As a result, Ripple has partnered with banks to enable near real-time processing for international remittance and small business payments.
Chart: What banks want from blockchain "Traditional money services providers are seeing these small businesses grow quickly and are saying 'why can't I do that,'" said Miguel Vias, head of XRP markets for Ripple. "As the world evolves we will get more transactions that are much smaller."
The company's next step is to add features designed to improve its Ripple Consensus Ledger, or the distributed ledger that settles global transactions and supports Ripple's XRP currency. It's also bolstering the Interledger Protocol that Ripple uses to communicate between distributed ledgers.
"Speed has been an issue with blockchain and bitcoin since its inception," said Thad Peterson, a senior analyst with Aite Group. "While security is incredibly strong with blockchain, the process of moving transactions back and forth has been cumbersome and slow."
Moving to throughput rates that are similar to the networks is a "major" breakthrough in blockchain delivery, Peterson said. "If blockchain is to be a viable alternative payment channel, throughput needs to be at network speeds, or it won't be adopted."
One of Ripple's new features, called Escrow, enables funds to be held for a certain amount of time or until certain conditions are met, such as a specific date or a completed task. Escrow manages these conditions without using a bank vault, enabling Ripple to apply its model of "removing middle parties" from cross-border transactions for more complicated payment terms.
"It allows for a 'locking' of funds," Vias said. "If I send a payment with delivery date, that value is locked for the term. Nobody can touch it. That's a [new flexibility] for distributed ledgers."
The second feature, Payment Channel, is a more direct volume play. Ripple has built a distinct channel for XRP, which allows "throughput" for thousands of transactions per second, or a throughput volume similar to a major card network.
To address the financial services portion of the cross-border payments market, Ripple recently linked XRP to virtual currency processor BitGo, which processes more than $1 billion in digital currency payments tech month, to boost security, treasury management and other support.
The company is also bolstering its leadership, hiring Marjan Delatinne as its European sales director. Delatinne was formerly in charge of customer engagement for Swift's global payments innovation initiative, which positions her to help Ripple's efforts to add bank clients.
submitted by panmores to Ripple [link] [comments]

r/StockMarket Daily Discussion - Wednesday, Oct. 31st, 2018 [Happy Halloween!]

Good morning traders of the StockMarket sub! Welcome to Wednesday! Happy Halloween! Here are your pre-market stock movers & news this AM-

(CLICK HERE TO VIEW THE FULL SOURCE!)

Frontrunning: October 31st

STOCK FUTURES NOW:

(CLICK HERE FOR STOCK FUTURES CHARTS!)

YESTERDAY'S MARKET HEAT MAP:

(CLICK HERE FOR YESTERDAY'S MARKET HEAT MAP!)

TODAY'S MARKET HEAT MAP:

(CLICK HERE FOR TODAY'S MARKET HEAT MAP!)

YESTERDAY'S S&P SECTORS:

(CLICK HERE FOR YESTERDAY'S S&P SECTORS CHART!)

TODAY'S S&P SECTORS:

(CLICK HERE FOR TODAY'S S&P SECTORS CHART!)

TODAY'S ECONOMIC CALENDAR:

(CLICK HERE FOR TODAY'S ECONOMIC CALENDAR!)

THIS WEEK'S ECONOMIC CALENDAR:

(CLICK HERE FOR THIS WEEK'S ECONOMIC CALENDAR!)

THIS WEEK'S UPCOMING IPO'S:

(CLICK HERE FOR THIS WEEK'S UPCOMING IPO'S!)

THIS WEEK'S EARNINGS CALENDAR:

($FB $AAPL $BABA $GE $IQ $MA $BIDU $EBAY $CHK $XOM $EA $TEVA $GM $UAA $TNDM $BP $SPOT $ON $FDC $ADP $CVX $KO $AMRN$SBUX $X $ABBV $PFE $FIT $PAYC $YNDX $OLED $ABMD $WTW $ANET $WLL $LL $FEYE $DDD $RIG $SNE $KEM $NWL $STX $BAH $FTNT)
(CLICK HERE FOR THIS WEEK'S EARNINGS CALENDAR!)

THIS MORNING'S PRE-MARKET EARNINGS CALENDAR:

($GM $ADP $S $GNC $ANTM $YUM $EL $TAP $EPD $GRMN $ICPT $CVE $CLX $HES $K $HFC $CRTO $ICE $AIT $BAX $ARQL $BG $CAMT $DBD$IGT $TEL $WEX $CG $APO $APTV $BCOR $SNY $LFUS $HSC $IART $DIN $CIM $ACOR $SAIA $MAXR $OMI $SC)
(CLICK HERE FOR THIS MORNING'S EARNINGS CALENDAR!)

THIS AFTERNOON'S POST-MARKET EARNINGS CALENDAR:

($FIT $NXPI $XPO $ZNGA $WTI $AIG $APA $ESRX $BDLP $NLY $CF $AXTI $ALL $SOI $QRVO $MIC $MOH $SSNC $WPX $SU $WMB $STAA $NE $CRY $NFX $FRAC $PRAH $PEIX $AWK $CACI $MTDR $FISV $HGV $O $OTEX $RGLD $WHD $TYL $TPVG $TUSK $OMF $CDE)
(CLICK HERE FOR THIS AFTERNOON'S EARNINGS CALENDAR!)

EARNINGS RELEASES BEFORE THE OPEN TODAY:

(CLICK HERE FOR THIS MORNING'S EARNINGS RELEASES LINK #1!)
(CLICK HERE FOR THIS MORNING'S EARNINGS RELEASES LINK #2!)
(CLICK HERE FOR THIS MORNING'S EARNINGS RELEASES LINK #3!)

EARNINGS RELEASES AFTER THE CLOSE TODAY:

(CLICK HERE FOR THIS AFTERNOON'S EARNINGS RELEASES LINK #1!)
(CLICK HERE FOR THIS AFTERNOON'S EARNINGS RELEASES LINK #2!)
(CLICK HERE FOR THIS AFTERNOON'S EARNINGS RELEASES LINK #3!)
(CLICK HERE FOR THIS AFTERNOON'S EARNINGS RELEASES LINK #4!)

THIS MORNING'S ANALYST UPGRADES/DOWNGRADES:

(CLICK HERE FOR THIS MORNING'S UPGRADES/DOWNGRADES!)

THIS MORNING'S INSIDER TRADING FILINGS:

(CLICK HERE FOR THIS MORNING'S INSIDER TRADING FILINGS!)

TODAY'S DIVIDEND CALENDAR:

(CLICK HERE FOR TODAY'S DIVIDEND CALENDAR LINK #1!)
(CLICK HERE FOR TODAY'S DIVIDEND CALENDAR LINK #2!)
(CLICK HERE FOR TODAY'S DIVIDEND CALENDAR LINK #3!)

THIS MORNING'S MOST ACTIVE TRENDING DISCUSSIONS:

  • FB
  • IQ
  • GM
  • ACAD
  • FEYE
  • S
  • DXR
  • YUM
  • CLVS
  • ICPT
  • TMUS
  • EBAY
  • GRMN
  • ESRX
  • HES
  • BAX
  • K
  • SPR
  • ANTM
  • WEC
  • ICE
  • SAIA
  • EL
  • EA
  • DIA
  • NTLA
  • BG
  • ACB
  • NVDA
  • IGT

THIS MORNING'S STOCK NEWS MOVERS:

(source: cnbc.com)
General Motors – The automaker reported adjusted quarterly profit of $1.87 per share, well above the consensus estimate of $1.25 a share. Revenue also beat forecasts, and GM expects to hit the top end of its projected earnings outlook for the full year. GM's results were helped by higher prices in North America.

STOCK SYMBOL: GM

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Anthem – The health insurer earned an adjusted $3.81 per share for the third quarter, 11 cents a share above estimates. Revenue also cam in above forecasts and Anthem increased its full-year forecast amid a rise in medical enrollment and favorable medical cost trends.

STOCK SYMBOL: ANTM

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Clorox – The household products maker earned $1.62 per share for its latest quarter, 4 cents a share above estimates. Revenue also topped forecasts, however Clorox lowered its full-year outlook, citing cost pressures and unfavorable currency trends.

STOCK SYMBOL: CLX

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Estee Lauder – Estee Lauder beat estimates by 19 cents a share, with quarterly profit of $1.41 per share. Revenue also came in above Street projections. The cosmetics maker saw stronger demand for its luxury skincare products, and also raised its quarterly dividend to 43 cents per share from 38 cents.

STOCK SYMBOL: EL

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Garmin – The maker of GPS products earned an adjusted $1 per share for its latest quarter, beating the 76 cents a share consensus estimate. Revenue also beat expectations and Garmin raised its full-year earnings forecast amid sales growth across all its product segments.

STOCK SYMBOL: GRMN

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Yum Brands – The parent of KFC, Taco Bell, and Pizza Hut beat estimates by 21 cents a share, with adjusted quarterly profit of $1.04 per share. Revenue also came in above estimates. Pizza Hut sales fell, but KFC and Taco Bell saw better-than-expected same-store sales growth.

STOCK SYMBOL: YUM

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Facebook – Facebook reported quarterly profit of $1.76 per share, beating consensus estimates by 29 cents a share. Revenue came in slightly below forecasts, as did its user growth, but Facebook also showed better-than-expected expense control in its latest quarterly numbers.

STOCK SYMBOL: FB

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Electronic Arts – Electronic Arts earned 83 cents per share for its fiscal second quarter, well above the consensus estimate of 58 cents per share. The video game publisher's revenue also came in above forecasts, however the shares are being pressured by weaker-than-expected guidance for net bookings — a metric combining physical and digital sales.

STOCK SYMBOL: EA

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
T-Mobile US – T-Mobile beat estimates by 8 cents a share, with quarterly profit of 93 cents per share. The mobile service provider's revenue also came in above forecasts. T-Mobile's results were driven by the addition of 774,000 postpaid phone customers during the quarter.

STOCK SYMBOL: TMUS

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Amgen – Amgen reported adjusted quarterly earnings of $3.69 per share, 24 cents a share above Street forecasts. The biotech firm saw revenue beat estimates as well, and it also raised its full-year guidance. However, Amgen is also seeing lower-than-expected sales of drugs like cholesterol treatment Repatha because of price concessions.

STOCK SYMBOL: AMGN

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
MGM Resorts – MGM came in 5 cents a share ahead of estimates, with adjusted quarterly profit of 24 cents per share. Revenue also came in above forecasts and the casino operator saw better-than-expected revenue in Las Vegas, but its China revenue did not meet forecasts.

STOCK SYMBOL: MGM

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Yum China – Yum China reported quarterly earnings of 51 cents per share, 6 cents a share above estimates. The restaurant operator's revenue missed forecasts, however, as comparable-store sales fell by one percent compared to a year earlier. Yum China also announced a 2 cent a share dividend increase to 12 cents per share, and also increased its stock buyback plan.

STOCK SYMBOL: YUMC

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Cheesecake Factory – Cheesecake Factory beat estimates by 4 cents a share, reporting adjusted quarterly profit of 62 cents per share. The restaurant chain's revenue came in below Street forecasts, however, as comparable-restaurant sales increased by a lower than expected 1.5 percent.

STOCK SYMBOL: CAKE

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
EBay – EBay reported adjusted quarterly profit of 56 cents per share, 2 cents a share above estimates. The online marketplace operator's revenue was in line with forecasts. EBay saw a 5 percent increase in gross merchandise volume, and a 7 percent revenue jump at its StubHub ticket selling unit.

STOCK SYMBOL: EBAY

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
FireEye – FireEye earned an adjusted 6 cents per share for its latest quarter, tripling the consensus estimate of 2 cents a share. The cybersecurity company reported better-than-expected revenue as well, as it signed up more subscribers.

STOCK SYMBOL: FEYE

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Baidu – Baidu issued a lower-than-expected sales forecast for the remainder of the year, with the China-based search engine operator citing uncertainty over the economy, trade issues, and tougher regulations.

STOCK SYMBOL: BIDU

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)
Arconic – Arconic is in advanced talks to be bought by private-equity firm Apollo Global, according to sources quoted by Reuters. The reported price for the aluminum products maker would be more than $11 billion.

STOCK SYMBOL: ARNC

(CLICK HERE FOR LIVE STOCK QUOTE!)

FULL DISCLOSURE:

bigbear0083 has no positions in any stocks mentioned. Reddit, moderators, and the author do not advise making investment decisions based on discussion in these posts. Analysis is not subject to validation and users take action at their own risk. bigbear0083 is an admin at the financial forums Stockaholics.net where this content was originally posted.

DISCUSS!

What is on everyone's radar for today's trading day ahead here at StockMarket?

I hope you all have an excellent trading day ahead today on this Wednesday, October 31st, 2018! :)

submitted by bigbear0083 to StockMarket [link] [comments]

KUZEY KORE BİR KRİPTO KONFERANSI DÜZENLİYOR

KUZEY KORE BİR KRİPTO KONFERANSI DÜZENLİYOR

https://preview.redd.it/o79s4gx7zei11.png?width=590&format=png&auto=webp&s=f706a4ab6ddca1513c200717bb5c3f6a98422feb
Güney Koreli Yonhap haber ajansının aktardığı ABD merkezli Radyo Free Asia (RFA) tarafından hazırlanan bir rapora göre kripto alanındaki kötü tanıtımdan muzdarip komünist devlet olan Demokratik Halk Cumhuriyeti Kuzey Kore Cumhuriyeti, Ekim ayında Pyongyang'da bir kripto para ve konferans konferansı düzenleyecek.
İlk Kore Uluslararası Bloklaşma Konferansı, 1 Ekim'den başlayarak Kuzey Korenin başkentinde iki günlük bir etkinlik olacak. Rapora göre, konferans dünyanın dört bir yanından uzmanları bir araya getirecek. Katılımcıların, 3 Ekim’de Kuzey Kore’deki devlet kuruluşlarının temsilcileriyle de toplantı yapmaları bekleniyor.
Bir güvenlik uzmanı, anonimlik durumundan bahsetmişken, radyo istasyonuna Kuzey Kore'nin son teknoloji kripto ve blockchain teknolojileri söz konusu olduğunda yeteneklerini göstermeye çalıştığını söyledi.

Yeni Hacking İddiaları Konferansı Göz ardı Edebilir


https://preview.redd.it/a3gxi24jzei11.png?width=300&format=png&auto=webp&s=2dfe22dfbb29058d22c6cdceb29939994ae98a19
Yaklaşan Pyongyang olayı ile ilgili haberler, komünist rejimi Batı'daki dijital güvenlik zafiyetlerini yasadışı yollarla kripto sermayesi elde etmeye zorlayan başka bir rapordan sonra geliyor. Genellikle Kuzey Kore ile bağlantılı bir siber suçlar örgütü olan Lazarus Group, birden fazla işletim sistemini etkilemek için uyarlanmış yeni bir kötü amaçlı yazılım kurdu.
Siber güvenlik firması Kaspersky'nin araştırmacıları, varsayılan Kuzey Koreli bilgisayar korsanlarının yakın zamanda Fallchill adında bir trojan kullanarak “Applejeus” adlı yeni bir kampanya başlattıklarını iddia ediyorlar. Cryptocurrency-stealing yazılımı, Asya'da adlandırılmamış adsız bir kripto para birimi değişiminin BT sistemlerine girdikten sonra keşfedildi.
Saldırı, platform çalışanlarından birinin meşru görünen bir web sitesinden virüslü bir kripto ticareti uygulamasını indirmesinden sonra gerçekleşti. Uzmanlar, Fallchill trojanının sadece Windows PC'leri değil, aynı zamanda MacOS cihazlarını ve muhtemelen Linux makinelerini hedeflemek üzere yeniden tasarlandığını söylüyorlar.

Kuzey Kore'nin Kripto Dosyası


https://preview.redd.it/ovfrj4xhzei11.png?width=300&format=png&auto=webp&s=f8ac16afabb86d0839673d0377ce266e8b002b22
Kuzey Kore'nin çalınan cryptocurrency'yi ele geçirmeye çalışmakla suçlanması ilk değil . Mart ayında, Asya-Pasifik bölgesinde eski NSA yetkilisi ve siber güvenlik uzmanı Priscilla Moriuchi, Kuzey Koren'in 2017'de madencilik ve korsanlık yoluyla en az 11.000 bitcoin (BTC) elde ettiğini söyledi . O sırada kripto servetinin değeri tahmini olarak 200 milyon dolardan fazlaydı
Geçen yıl, ünlü Lazarus Grubu, Güney Koreli kripto para birimi takasıyla ilgili saldırılara karışmıştı. Seul'deki istihbarat kaynaklarına göre, Kuzey Koreli bilgisayar korsanları, ülkenin en büyük kripto ticaret platformu olan ve 30.000'den fazla kullanıcıya ait kişisel verileri ihlal eden Bithumb'da yer alıyorlar.
Küresel finansal sisteme sınırlı erişim ile uğraşmak zorunda kalan Pyongyang, sınırsız ve anonim işlemler açısından kripto paralarla gelen fırsatlardan da yararlanmaya çalışmaktadır. Kim Jong-un rejiminin ülkenin uzaydaki potansiyelini geliştirmeye yönelik niyetlerinin ciddiyeti, Pyongyang Üniversitesi'nin kripto dersleri yürütmekte olduğu yönündeki raporlarla doğrulandı.
Kaynak: https://airdropsepeti.com
submitted by airdropsepeti to u/airdropsepeti [link] [comments]

Project to prevent criminal use of the dark web and virtual currencies launched by international consortium

This is an automatic summary, original reduced by 57%.
A group of fifteen consortium members from seven European countries has initiated this week a new project to curtail criminals and attackers from using blockchain technology to avoid law detection, while at the same time respecting the privacy rights of legitimate users.
The best-known application of blockchain technology is Bitcoin, which has many legitimate uses but is also used for criminal purposes in the so-called dark web.
The researchers are in a consortium undertaking a three-year, €5 million project, funded by the European Union aimed at developing technical solutions for investigating and mitigating crime and terrorism involving virtual currencies and underground market transactions.
As part of their project, which is called TITANIUM, the researchers plan to test and validate their tools and services on the premises of the LEAs to assess the effectiveness and overall impact of the project results.
Project co-ordinator Ross King, a senior scientist at the AIT Austrian Institute of Technology GmbH, said, "Criminal and terrorist activities related to virtual currencies and darknet markets evolve quickly and vary in technical sophistication, resilience and intended targets."
"The consortium will analyse legal and ethical requirements and define guidelines for storing and processing data, information, and knowledge involved in criminal investigations without compromising citizen privacy."
Summary Source | FAQ | Theory | Feedback | Top keywords: project#1 criminal#2 technology#3 researchers#4 tools#5
Post found in /Bitcoin, /CryptoCurrency, /BitcoinAll and /RSS2.
NOTICE: This thread is for discussing the submission topic. Please do not discuss the concept of the autotldr bot here.
submitted by autotldr to autotldr [link] [comments]

GRP Group Blockchain - We are Live! #EOS #Mining #Bitcoin ... Intro to Blockchain Technology and Bitcoin - Ofir Beigel (99Bitcoins) Blockchain - Claim Your Bitcoin SV With Blockchain Wallet - ( BSV Splitting ) How to trade Bitcoin in a manipulated market - With Blockchain Capital Markets Group (BCMG) Blockchain/Bitcoin for beginners 4: Bitcoin ATM - How to buy bitcoin

According to the Aite Group, banks and financial services firms are among the biggest investors in the sector. In 2015, they invested US$75 million in the technology, more than double the amount invested in 2014. ... Related Blockchain/Bitcoin Articles Similar Posts From Blockchain/Bitcoin Category. Aite analysts are steering clear of any outlandish predictions that would herald 2018 as the year of blockchain or the year of the cryptocurrency, but so those topics are so buzzed about that ... Boston, September 9, 2015 – With the initial exuberance over bitcoin waning quickly, the underlying blockchain technology has become the next big thing in financial services technology.Conceptually attractive yet hard to tangibly pin down or explain, blockchain has the potential, to some, to be the greatest technology innovation since the Internet. Analysts representing the research company Aite Group claim that in 2019 the share of Bitcoin cryptocurrency operations at OTC platforms will be 65% of the total volume of operations with BTC. Over the past three years, the crypto market has shown active development, many new crypto exchanges have appeared, which offer interesting financial instruments to […] Research and advisory firm Aite Group has released a new study on blockchain technology in capital markets. Among its findings, the report states that global investment into blockchain technology reached US$180 million this year, with financial institutions contributing US$75 million. By 2019, banks will quintuple investment into the technology, which…

[index] [6297] [9823] [31089] [6652] [14781] [6548] [2972] [18057] [22295] [14303]

GRP Group Blockchain - We are Live! #EOS #Mining #Bitcoin ...

Join us as we chat with Nicolas Pelecanos, COO of Blockchain Capital Markets Group about the state of the Bitcoin markets, and how it's even possible to devise trading strategies for something so ... The POG(Proof of Group) protocol provides an immediately available scalability solution for Group, creating the opportunity for staking and delegated staking... Warren Buffett, Chariman, Berkshire Hathaway Investment Group Terry Leadership Speaker Series - Duration: 1:17:10. Terry College of Business at the University of Georgia 729,493 views 1:17:10 In 2015, about US$ 1 billion was invested in venture capital in the area of blockchain and cryptocurrencies and the Aite Group predicted in 2016 that blockchain market could be worth as much as US ... Bitcoin Advisory Group partners with London Hair Supremo to launch Crypto Cuts

#